Négociations d’entreprise

Prime aide au logement

Cette prime a été instituée à l'occasion d'un mouvement de grève initiée par la CGT. Cette action faisait suite à une campagne concernant les primes de zone et la situation des techniciens travaillant dans Paris intra-muros.

Elle n'a pas fait l'objet d'un accord, mais a été mise en place unilatéralement par l'employeur.

Accord Congés payés contraints Covid19

Cet accord signé le 02 avril 2020 autorise la direction à disposer de 6 jours de congés ouvrables ainsi qu'à modifier les dates des congés déjà posés, dans un premier temps jusqu'au 31 mai 2020.

Aucun contrôle des choix de l'employeur n'est prévu. Cela revient à permettre aux directeurs de faire poser des jours ou de modifier des dates à la tête du client.

La CGT n'a pas signé cet accord et l'a signifié ainsi à l'employeur :

Accord Réduction du Temps de Travail - 2001

Vous trouverez ci-joint l'accord qui, en 2001, a mis en place la réduction du temps de travail sur la base de 35 heures hebdomadaires et un système de jours dits de RTT.

Si cet accord était probablement un des meilleurs, non seulement de la profession, mais aussi de l'ensemble du secteur privé, il ne faudrait pas oublier ses défauts fondamentaux :

Accord Aménagement du Temps de Travail - 2017

Cet accord a été signé en toute discrétion le 07 octobre 2016, pour une entrée en vigueur le 1er juillet 2017.

Présenté comme un accord sauvant les RTT, il a en réalité permis à la direction de supprimer la moitié des jours de RTT des techniciens et magasiniers, et de mettre fin au système de modulation au MDC. Alors que Schindler disposait d'un des accords les plus intéressants de la profession, la direction a ramené les dispositions à la moyenne de ce qui se fait dans les autres entreprises.

Pages

S'abonner à RSS - Négociations d’entreprise