National

Accord Télétravail

Cet accord signé en décembre 2018 a permis la mise en place du télétravail au sein de l'entreprise à partir du 1er janvier 2019. Il détermine les dispositions applicables et les modalités de mise en oeuvre pour les salarié-e-s éligibles au télétravail (il va de soi que les techniciens par exemple en sont exclus).

Accord Congés payés contraints Covid19

Cet accord signé le 02 avril 2020 autorise la direction à disposer de 6 jours de congés ouvrables ainsi qu'à modifier les dates des congés déjà posés, dans un premier temps jusqu'au 31 mai 2020.

Aucun contrôle des choix de l'employeur n'est prévu. Cela revient à permettre aux directeurs de faire poser des jours ou de modifier des dates à la tête du client.

La CGT n'a pas signé cet accord et l'a signifié ainsi à l'employeur :

Accord Réduction du Temps de Travail - 2001

Vous trouverez ci-joint l'accord qui, en 2001, a mis en place la réduction du temps de travail sur la base de 35 heures hebdomadaires et un système de jours dits de RTT.

Si cet accord était probablement un des meilleurs, non seulement de la profession, mais aussi de l'ensemble du secteur privé, il ne faudrait pas oublier ses défauts fondamentaux :

Accord fonctionnement des CHSCT - 1995

Cet accord signé le 1er février 1995 est un témoignage d'une époque pour le moment révolue, lors de laquelle une entreprise comme Schindler, sous la pression de la CGT et de la mobilisation des salariés, accordait une certaine attention à la sécurité et aux conditions de travail, et attribuait des moyens supplémentaires aux élus pour assurer leur mission.

L'instance CHSCT a disparu avec l'entrée en vigueur des ordonnances Macron et la mise en place du comité social et économique (CSE).

Accord Primes et indemnités - 2001

Cet accord signé le 04 juillet 2001, et entré définitivement en vigueur le 1er janvier 2002, organise la quasi-totalité des primes et indemnités versées au sein de l'entreprise Schindler.

Il a mis fin à toutes les dispositions locales qui existaient auparavant, certaines plus favorables. Il a ainsi uniformisé nationalement le versement des primes et indemnités.

Pour autant, des mobilisations locales qui ont permis de créer des rapports de force nouveaux, ont permis de mettre en place des primes complémentaires (exemple : la prime "aide au logement" sur Paris).

Accord Aménagement du Temps de Travail - 2017

Cet accord a été signé en toute discrétion le 07 octobre 2016, pour une entrée en vigueur le 1er juillet 2017.

Présenté comme un accord sauvant les RTT, il a en réalité permis à la direction de supprimer la moitié des jours de RTT des techniciens et magasiniers, et de mettre fin au système de modulation au MDC. Alors que Schindler disposait d'un des accords les plus intéressants de la profession, la direction a ramené les dispositions à la moyenne de ce qui se fait dans les autres entreprises.

Accord Droit à la déconnexion - 2018

L'utilisation accrue des outils informatiques, et leur mobilité (ordinateur portable, smartphone), rendent de plus en plus floues les limites entre sphère professionnelle et sphère privée. Cela pousse également à obliger les salariés à être disponibles à tout moment pour répondre aux sollicitations (clients, collègues, supérieurs hiérarchiques...).

Le rôle des accords sur la déconnexion est de garantir la possibilité pour les salariés de "déconnecter", donc de ne pas être constamment sollicité.

Négociations salariales 2019 (NAO 2019)

Vous trouverez ici toutes les mesures concernant les salaires et les primes, décidées par la direction à l'issue de la "négociation" qui a eu lieu au mois de juin 2019.

Un rappel important : la direction s'est engagée à ouvrir les négociations salariales pour l'année 2020 au cours du 1er trimestre 2020 et à appliquer les augmentations décidées à partir du 1er avril 2020.

Pages

S'abonner à RSS - National